La dentition du cheval : comment bien la soigner ?

L’esthétique mais aussi la santé des dents de votre cheval est primordiale. Les dents assurent la mastication et le broyage des aliments pour aider le cheval sur son mode de vie. Les juments ont 36 dents et les mâles en possèdent 40. Pour information, les dents du cheval poussent de façon continue. Chaque année, elles poussent de 4 à 5 millimètres. Cela entraîne le développement de l’axe des mâchoires, et la grandeur des dents. Comment donc bien soigner et entretenir la dentition du cheval face à ces anatomies ?

Dentition d’un cheval : prévenir que guérir

Premièrement, mieux vaut prévenir que guérir pour ce genre d’occupation. Les difficultés dentaires peuvent entraîner de graves maladies chez les chevaux, dus à la mauvaise mastication des alimentations. De plus, un cheval qui a de problèmes dentaires représente beaucoup de risques de ne pas compléter totalement ses besoins énergétiques. Les soins des dents du cheval sont donc nécessaires. Vous pouvez consulter régulièrement un dentiste pour toute la mise au point buccale et le suivi dentaire de votre animal. Cela prévient les risques sur la santé buccale et dentaire mais permet aussi d’enrichir vos connaissances sur les informations que le dentiste va vous conseiller concernant la dentition équin.

Dentition d’un cheval : détecter les moindres difficultés

Il faut regarder régulièrement les dents d’un cheval pour repérer certains problèmes sur sa santé. Certains gestes ou des signes peuvent vous alerter afin de comprendre ce qui se réalise réellement sur la dentition équin. Par exemple, s’il maigrit ou s’il n’aime pas manger, vous devez avoir le reflex de regarder ses dents, regarder ses jouets, sa langue s’il n’y a pas de plaies ou de saignement, s’il a des réactions inhabituelles, ou s’il réagit intempestivement au moment où vous travaillez avec lui. Du fait que vous observez d’éventuels problèmes ou des doutes, il est préférable de prendre rendez-vous avec un dentiste afin de limiter les dégâts sur les soins des dents du cheval.

Dentition d’un cheval : les problèmes dentaires les plus rencontrés

Chez les chevaux, l’infection dentaire la plus fréquente qui entraîne des anomalies est le surdent. Le problème est souvent lié avec l’appareil locomoteur. L’anomalie, la gingivite qui envahit les dents peuvent se manifester pendant le remplacement des dents de lait. Pendant cette phase, il est difficile, voire douloureuse de mastiquer l’alimentation du genre dure. Il y a aussi les dents de loup ou les genres canines qui mordent ou même déchirent la bouche.