Le TAN (Test d’Aptitudes Naturelles) : quelles épreuves ?

Organisé par les clubs canins, le TAN est une succession d’épreuves ayant pour but de tester les aptitudes d’un chien dans divers domaines. Le test est ouvert à toutes races de chiens adultes, avec un âge compris entre 12 et 36 mois.

Le contexte du test d’aptitudes naturelles

Le TAN ou Test d’Aptitudes Naturelles a été créé dans le but d’évaluer les capacités de l’animal ainsi que son comportement, il ne s’agit en aucun cas d’un concours. De ce fait, aucun classement n’est établi, car le système se fait en comptage de points selon les résultats des tests. Une fois le nombre de points nécessaires acquis, le TAN est positif. Le fait de disposer d’un TAN positif peut être très avantageux, notamment dans le cadre de l’obtention d’un pedigree.

Différentes épreuves selon la race du chien

Le nombre d’épreuves peut varier selon la race du chien mais aussi selon les dispositions du club canin qui organise l’événement. En général, le chien est testé sur son comportement face à telle ou telle situation. Le plus souvent, les épreuves du TAN se divisent en deux grandes parties : la première consiste à évaluer son comportement d’ensemble et la seconde sa réactivité face à une situation donnée. Pour ce faire, le chien est d’abord laissé en liberté avec son maître, puis tout seul. Ce dernier évolue avec ou sans son maître dans un environnement où il y a du monde. Dans la deuxième situation, on le teste face à de nombreuses situations selon sa race. Il peut s’agir d’une mise en situation comme le confronter à un adversaire, des coups de feu, une menace, une pratique d’apport à terre ou à l’eau, une évaluation de son instinct de chasseur, etc.

Sur quels critères le chien est-il testé ?

Pour passer les épreuves du TAN, plusieurs critères sont pris en compte par l’évaluateur. Durant la première épreuve, son caractère et son tempérament seront étudiés minutieusement. Il peut, soit être indifférent, soit craintif et peureux ou plutôt réactif. En général, 4 critères sont recherchés chez le chien, et dès lors que celui-ci les aura rempli, il réussira le test. Le premier point est le caractère. ce critère est très important, car il permet d’évaluer le comportement général de l’animal. Pour réussir l’épreuve, le chien ne devra ni être trop agressive, ni trop timide. Le second est sa capacité de survie qui s’agit de voir si l’animal peut se déplacer, voire survivre dans un milieu hostile. Le troisième point est le flair qui lui permet d’être un prédateur redoutable. Son aptitude à la quête est d’ailleurs évaluée ainsi que son initiative à user de son instinct de chasseur. Le dernier point est alors son indépendance décrivant comment le chien se comporte face à son conducteur et comment s’en sort-il sans celui-ci.