Pourquoi opter pour une dalle stabilisatrice pour chevaux ?

Êtes-vous un grand passionné de sport équestre ? Si oui, vous devez savoir qu’un cheval a besoin d’un espace assez large pour pouvoir se déplacer. Pour cela, il faut penser à optimiser ses performances en lui procurant une surface équestre adaptée. Le sol équestre peut se changer en une surface boueuse à cause des intempéries. Cela représente une véritable problématique pour le confort de l’animal. Pour éviter ce genre de problème, les propriétaires de petits troupeaux et les gérants de centres d’écuries et équestres cherchent à optimiser la gestion des paddocks en installant des dalles de stabilisation. Si elles sont de qualité, les dalles stabilisatrices se montrent très efficaces pour rehausser l’esthétisme du centre. Mais quels sont les avantages fournis par la sélection d’une dalle de stabilisation pour chevaux ?

Pourquoi est-il nécessaire de stabiliser les surfaces équestres ?

Des sols équestres de qualité sont d’une importance capitale pour assurer le confort et le bien-être d’un cheval. Si vous ne prévoyez aucun aménagement de votre centre équestre, les paddocks se fragiliseront. Durant la saison pluviale, si le terrain n’est pas drainé dans les meilleures conditions, des apparitions des nids de poule et d’un bain de boue se produisent ce qui impacte sur les performances physiques de l’animal. Les pieds d’un cheval sont extrêmement sensibles aux conditions climatiques et à la qualité de la structure du paddock. Alors, si le sol a tendance à être humide, cela provoque des risques graves pour les chevaux comme des chutes, des glissades ou encore des affaiblissements des articulations. Afin d’éviter tous ces problèmes, vous pouvez adopter l’ecoraster comme dispositif de stabilisation de terrain. Sachez que de nombreuses options s’offrent à vous pour stabiliser les sols équestres : la dalle ecoraster, les dalles drainantes pour chevaux, dalles stabilisatrices pour chevaux, etc. Cliquez sur eco-ecurie.fr pour plus d’informations.

Quelles sont les différentes alternatives pour stabiliser les paddocks ?

Des sols équestres stables sont indispensables pour garantir le confort d’un cheval. Alors, pour stabiliser les surfaces équestres, il convient de mettre en place un système d’aménagement approprié. Cette solution sert essentiellement à l’évacuation de l’eau qui pourrait engendrer l’humidité et le mal-être de l’animal. En optant pour les dalles stabilisatrices, vous apportez du confort à votre cheval. Vous pouvez également choisir une stabilisation en cailloux ou par empierrement pour stabiliser les sols équestres. Dans tous les cas, l’usage d’une dalle drainante pour chevaux constitue une solution efficace pour profiter d’un sol stabilisé. Vous avez le choix entre une stabilisation sans fondement, une stabilisation minimum et une solution de stabilisation ordinaire. Si vous préférez une stabilisation standard pour votre centre équin, sachez que cette solution sert au décapage de la terre et des végétaux et à la mise en place d’un géotextile dans le cas où le terrain est argileux. Ensuite, il faut procéder à l’installation des dalles drainantes pour chevaux avec du sable sur une stabilisation en cailloux. Ce genre de stabilisation est indiqué si vous envisagez de réaliser des activités très intenses sur les surfaces équestres. En ce qui concerne la stabilisation minium, cette solution est recommandée si le terrain est argileux.

Quels sont les atouts de l’installation des dalles de stabilisation ?

Installer une dalle stabilisante chevaux telles que la dalle alvéolaire présente une multitude d’avantages aussi bien pour le cheval que pour le gérant de l’établissement équestre. La solution de stabilisation vous permet d’obtenir un drainage solide et durable ainsi qu’un terrain bien aplati. La pose des dalles de stabilisation est aussi une option très intéressante pour conserver la souplesse de la surface et de minimiser les risques de chocs. Enfin, cela contribuera au confort et au bien-être des chevaux. Une dalle stabilisation sol chevaux est rapide et facile à mettre en place. Il suffit de considérer l’intensité de l’usage de la partie stabilisée ainsi que la nature de la surface à stabiliser.