L’agility, qu’est-ce que c’est ?

En sport canin, l’agility est la discipline la plus pratiquée par les Français. Vous avez une idée de ce que c’est ? Cet article vous explique tout ce qu’il faut savoir sur cette discipline.

Une petite histoire pour commencer

L’agility est née en Angleterre en 1977 pendant une exposition canine. Une personne du nom de John Varley a organisé une sorte de démonstration pour le public. Ensuite, cela a transformé petit à petit en une sorte de compétition. Ainsi, le premier championnat d’agility se déroulait en 1979. Pour la France, la SCC ou Société Centrale Canine adopte l’agility comme une discipline canine en 1988. Jusqu’à aujourd’hui, la SCC a délivré plus de 8000 licences et chaque année on peut trouver en moyenne 500 concours de course d’agility.

Les règles du jeu

Un chien accompagné par son maître doit passer plusieurs obstacles sur un parcours. Le but est de franchir ces derniers avec beaucoup d’agilité, comme son nom l’indique. Généralement, toutes les races de chiens âgés de 12 à 18 mois peuvent participer à un concours d’agility chien. Toutefois, on les catégorise selon leur taille. En passant, il existe 4 catégories (A à D).

Même si le chien est chronométré sur le parcours, c’est la précision lors du franchissement des obstacles qui est la plus importante. En effet, chaque erreur ou refus vaut 5 pts de pénalité. On trouve normalement sur le parcours deux catégories d’épreuves : franchir des zones de contacts et le jumping. Les zones de contacts sont composées de différentes sortes d’obstacles (passerelle, tunnel souple, etc.). Le jumping en outre, comme son nom l’indique, consiste à faire sauter le chien (pneu, haie, etc.). Le nombre d’obstacles sur un parcours varie entre 10 – 20.

Les avantages de pratiquer l’agility

L’agility renforce le lien qui existe déjà entre le maître et son chien. L’intelligence du chien évoluera au fur et à mesure où il s’entraîne. En plus, la discipline nécessite des efforts physiques de la part du chien. De ce fait, il gagnera en endurance et restera beaucoup plus en forme que les chiens qui ne font pas du sport. Enfin, l’agility est un loisir à part entière pour le maître. C’est également le moment de montrer aux autres sa qualité de bon dresseur de chiens. Par ailleurs, pour participer à des compétitions d’agility en France, vous devez appartenir à un club canin et posséder une licence délivrée par la SCC.

En conclusion, voilà les points essentiels à savoir concernant la discipline agility en sport canin.