Les concours d’obéissance canine : règlements et épreuves

Le chien est classé parmi les animaux de compagnie les plus intelligents. À cet effet, une démonstration d’intelligence et d’obéissance peut être organisée lors des différents évènements organisés avec les clubs canins. Cette obéissance est basée sur une bonne relation entre l’animal et son maitre. Une fois à la hauteur, le chien peut participer à un concours d’obéissance face à un membre de jury avec son maitre. Cependant, un entrainement solide est nécessaire, car le concours comporte différentes épreuves et des règlements.

Qu’est-ce qu’un concours d’obéissance canine ?

Le premier concours d’obéissance canine s’est déroulé vers le début de l’année 1990 pour la France. Le premier championnat national date de l’année 1998. Il s’agit d’une discipline démontrant le savoir-faire d’un chien dressé face aux commandements de son maitre. De plus, cette discipline démontre également la complicité et le lien d’affection entre le chien et son maitre. En effet, l’ensemble des épreuves est basé sur les consignes du jury, qui sont ensuite ordonnées par le maitre et exécutées par le chien. La complicité et une bonne base de dressage sont donc les garanties pour la réussite aux épreuves d’obéissance canine.

Les règlements

Le concours est ouvert à toutes les races de chien dressé ayant fait l’objet d’une reconnaissance par la société centrale canine. Cependant, le chien doit au moins avoir un an le jour du concours. Il faut également un animal en bonne condition physique, notamment de santé. Pour ce faire, il doit passer des examens de santé et doit être déclaré apte à participer au concours. Le fait d’appartenir à un club canin peut être un atout pour le chien et son maitre. Il est à noter que les chiens agressifs ne sont pas autorisés à concourir. Tout comportement agressif d’un chien entraine une disqualification directe.

Les épreuves

Le concours d’obéissance canine est composé de différentes épreuves. La sociabilité de l’animal est avant tout observée par les jurys avant de passer aux épreuves relatives aux bases de la position assise et couchée. Ensuite, le chien passe l’épreuve d’autorisation avec la contribution de son maitre. Il s’agit en général des ordres au pied ou reste. Une fois les épreuves sur place effectuées, le chien passe aux épreuves en laisse. Il s’agit d’une marche avec changement d’itinéraire de gauche à droite. Viennent ensuite les épreuves de saut qui se présentent sous forme de saut de haies en aller et retour. En plus de l’obéissance envers son maitre, le chien démontre ses forces et ses agilités aux membres du jury au cours de cette dernière épreuve.